Mon prince en carrosse A partir de 6 ans

Illustratrice : Marlène Junius

Petits Romans

Format poche

Parution : 18 juin 2014

48 pages

Prix : 5.70 €

ISBN: 9782700243703




Auteur : Sophie Rigal-Goulard

Lorsque Paul arrive dans leur classe en fauteuil roulant, Maïlys et son amie Eulalie n’ont qu’une envie : faire que sa vie soit encore plus gaie. Bien dans sa peau, le petit garçon semble s’intégrer facilement. À l’occasion des Olympiades, des épreuves sportives qui opposent leur école à une autre, tous croient que Paul va rester spectateur. Mais il cache un secret que les autres vont finir par découvrir…

 

Une histoire sensible, optimiste et riche d’enseignements de Sophie Rigal-Goulard, où le personnage de Paul démontre à ses camarades que même s’il est handicapé, il a autant de compétences et de talents qu’eux.

Sophie Rigal-Goulard

Sophie Rigal-Goulard

Sophie Rigal-Goulard est née en 67 dans le 67, mais elle habite un village perché en haut d’une colline dans le 13, près de Marseille. Mariée et mère de deux grands enfants, elle a commencé à écrire des histoires en 2000, et a toujours aimé en lire. Lorsqu’elle n’écrit pas, elle part à la rencontre de ses lecteurs puisqu’elle adore être entourée d’enfants ! Vous pouvez la retrouver sur les salons, sur son site sophie-rigal-goulard.fr, et sur les réseaux sociaux.

Marlène Junius

Marlène Junius

Marlène Junius est autodidacte en dessin. Elle aurait pu devenir pirate puisque ses études l’ont menée en Angleterre étudier les chants de marins. Ou bien père Noël puisque ses études l’ont aussi menée en Laponie. Mais non. Elle aurait pu devenir funambule puisqu’elle pratique danse et arts du cirque. Mais non. Elle aurait pu devenir éleveuse de fauves puisque deux chats l’entourent. Un noir qu’elle tente de faire passer pour une panthère sauvage. Un tigré dont elle dit qu’il s’agit d’un bébé guépard féroce. Mais non. Elle aurait pu devenir aventurière et n’hésite pas à confier ses chats, bien trop jeunes pour se faire cuire des pizzas, à ses parents dès qu’elle s’absente. Pour aller capturer des dragons de mer feuillus en mer des Sargasses. Mais ça, c’est une autre histoire…