Les chevaux n’ont pas d’ombre A partir de 10 ans

Illustrateur : Vincent Dutrait

Rageot Romans

Format poche

Parution : 13 février 2019

192 pages

Prix : 7.10 €

ISBN: 9782700272994



Auteur : Hélène Montardre

C’est l’histoire de deux filles. L’une qui a une sœur et l’autre qui n’en a pas.
C’est l’histoire d’un cheval d’orage, si imprévisible que plus personne n’ose le monter.
C’est l’histoire de galops, de reprises, de compétitions, de rires et d’amitiés. De mystères aussi.
C’est l’histoire de Sombrero, Léa et moi…

Hélène Montardre

Hélène Montardre

Hélène Montardre est née en 1954 à Montreuil, mais ses racines se trouvent dans les monts du Forez. Grâce au hasard des mutations de son père, elle habite successivement à Saint-Étienne, Marvejols, Nantes, Loudun, Issoire où elle passe le bac pour poursuivre des études d'anglais à l'université de Clermont-Ferrand, études qui la conduiront jusqu'à une thèse de doctorat en études américaines. Petite, quand on lui demandait ce qu'elle voudrait faire plus tard, elle répondait : écrire, voyager, avoir des enfants. Cela ne correspondait à aucun métier précis… Alors elle en a exercé plusieurs : assistante de direction, guide culturel, éditrice...
Les voyages ? Ils ont toujours fait partie de sa vie. Les enfants ? Elle a deux filles. L'écriture ? L'écriture a toujours été une certitude, un fil conducteur, un besoin, le seul moyen qu'elle ait trouvé pour transmettre rêves, envies, espoir, mais aussi la force et la fragilité de la vie et de la mémoire. Ses livres, romans, albums contes, documentaires (une cinquantaine publiés à ce jour) s'adressent aux enfants, aux petits, aux grands, aux ados et à tous ceux qui ont envie d'y mettre leur nez. La littérature de jeunesse la passionne et l'interpelle à un point tel qu'elle lui a consacré une deuxième thèse de doctorat portant sur l'image des personnages féminins.
Depuis 1981, Hélène Montardre vit dans la région toulousaine avec son compagnon qui est aussi le père de ses enfants (ce qui tombe plutôt bien). Mais elle s'en échappe souvent pour rencontrer ses lecteurs, voyager, ou retrouver le Forez, la région des Bois Noirs au coeur des « Monts du Soir » où naissent ses idées de romans.

Vincent Dutrait

Vincent Dutrait

Après avoir passé son enfance dans les collines et les plaines de Provence, Vincent Dutrait a étudié l'illustration et l'infographie à l'Ecole Emile Cohl à Lyon. Une fois son diplôme en poche, il s'installe comme illustrateur indépendant et illustre de nombreux livres pour des éditeurs jeunesse français, des éditeurs étrangers (Taïwan, Corée du Sud) et pour différents magazines. En même temps, il a enseigné la bande dessinée à l'Ecole Emile Cohl pendant quatre ans, de 1999 à 2003. Cette expérience nouvelle fut très enrichissante. Il a beaucoup appris au contact des élèves et transmettre son savoir, sa passion, est un véritable bonheur.
Les oeuvres de peintres américains du début du siècle dernier - N. C. Wyeth, Howard Pyle - l'inspirent beaucoup, Jean-Michel Nicollet, John Howe, Jeffrey Jones pour ses contemporains, et tant d'autres... Jouer du piano et écouter de la musique font partie de ses petits plaisirs, la littérature fantastique le fascine, surtout les oeuvres de William Hope Hodgson, écrivain si étrange, il est aussi passionné de cinéma, les oeuvres de Clint Eastwood l'enthousiasment, il est en admiration devant le génie d'artistes japonais comme Miyazaki en cinéma d'animation, ou Taniguchi en bande dessinée, il a succombé au charme de l'imposante Trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, un rêve d'enfant mis en images, les grandes destinations l'attirent, le voyage, surtout l'Asie, il a visité la Chine à plusieurs reprises, Taïwan, le Vietnam et la Corée du Sud.
Il est d'ailleurs maintenant installé en Corée du Sud, à Séoul au nord de la ville immense, au pied des montagnes. En compagnie de son épouse, il découvre avec bonheur ce magnifique pays. Il continue à travailler principalement pour l'édition française via internet et les transporteurs express internationaux.