Finisterrae, Tu garderas le secret

Le 17 juin, préparez-vous à plongez dans l’univers de la magie druidique avec Tu garderas le secret, le premier tome d’un diptyque passionnant : Finisterrae

Blank white book w/path

 

 

Jeanne Bocquenet-Carle, auteur bretonne, réussit à allier  la culture ancestrale de la Bretagne et le monde des adolescents d’aujourd’hui.

Katel, jeune héroïne courageuse et attachante, est initiée aux croyances druidiques et se trouve confrontée à des forces obscures.

Maîtrisera-t-elle la magie pour les repousser ?

 

 

 

 

 

Le résumé de l’histoire par Jeanne Bocquenet-Carle :

« Katel a quinze ans, vit à Paris et mène une vie terne. Elle est loin d’imaginer que sous son aspect banal sa famille cache un secret. Du jour au lendemain, elle déménage avec ses parents et ses trois frères dans un petit village du Finistère. Plus rien ne sera comme avant. Elle découvre que sa grand-mère dont elle ne connaissait pas l’existence a été assassinée et qu’elle faisait partie d’une communauté de druides.

Kat se rend compte qu’elle possède des dons particuliers, notamment des visions, hérités de ses ancêtres et tente de les utiliser pour affronter un lord anglais qui menace les druides. Sir John n’hésite pas à tuer et à kidnapper pour s’approprier les objets magiques de cultes que les druides préservent depuis des millénaires.

Entourée de Nol, son intrépide amie et de Tristan, qu’elle aime sans oser le lui avouer, Kat doit faire face sur tous les fronts : prétendre être une adolescente normale au lycée, suivre une formation afin de devenir druide en développant ses dons et se battre contre Sir John.

D’autre part, une mystérieuse pierre ancestrale appelée « pierre de la destinée » sur laquelle est gravée une prophétie, annonce la venue d’un druide aux pouvoirs exceptionnels. S’agit-il de Kat ? »

 

IMGP4495 (2)

 

« Dans une région de granite, de vent et de tempête, il est facile de suivre son imaginaire. Depuis toujours, j’ai été bercée par les contes, la mythologie celtique, la littérature, la mer et l’Histoire. Ce sont les épices dont je parsème mes oeuvres. »

 

 

 

 

Quelques mots de Krystel, l’illustratrice

« J’ai particuliKrystelèrement aimé ce roman et j’ai hâte d’en connaître la suite. Je l’ai aimé pour ces personnages bien campés tout d’abord, très crédibles, et surtout pas manichéens. Et pour les touches d’humour de Katell.

Puis pour l’univers, ce mélange de réel et de fantastique qui nous permet de nous immerger si facilement dans l’histoire.

J’ai passé de nombreuses vacances en Bretagne. Ça m’a aidée à mieux appréhender les lieux, pour pouvoir les retranscrire visuellement.

Je voulais vraiment qu’on sente dans la couverture ces deux mondes qui se côtoient : la Bretagne actuelle et celle des légendes, des druides et de la magie.

Cette dualité qu’on retrouve dans le personnage de Katell. »

 

 

DÉCOUVREZ UN EXTRAIT EN AVANT-PREMIÈRE

« Les jours qui suivirent suscitèrent beaucoup de protestations de la part de mes frères. En vain. Dès le lendemain, maman commença les cartons malgré le tollé et la révolte. L’étrange nervosité qui l’avait saisie le jour où elle nous avait annoncé la mort de grand-mère ne la quittait plus. [...] Je fus la seule à noter l’annonce de notre destination, les garçons étant trop occupés à admirer notre nouvelle mascotte. Sainte-Marie-du-Menez-Hom. Mon intuition était la bonne, notre départ précipité était lié aux femmes étranges qui étaient venues voir maman et peut-être au corps calciné du dolmen. »

 

CV_Finisterrae